Policiers d'une Brigade anti-criminalité (BAC) de Créteil attaqués avec un mortier d'artifice : "On a frôlé le drame" selon Gérald Darmanin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Gérald Darmanin
Gérald Darmanin
©Capture d'écran France 3

Violence

Policiers d'une Brigade anti-criminalité (BAC) de Créteil attaqués avec un mortier d'artifice : "On a frôlé le drame" selon Gérald Darmanin

Tir de mortier dans une voiture, trois policiers blessés, six personnes en garde à vue

"6 individus interpellés suite à l’agression visant de courageux policiers du Val-de-Marne qui agissaient contre des rodéos urbains. Tirer des mortiers contre des policiers, c’est vouloir les blesser ou les tuer. L’État répondra fermement à ces actes violents contre nos policiers" a écrit le ministre de l'Intérieur.

"Je suis venu ce soir à Créteil, avec Emmanuelle Wargon apporter mon plein soutien aux 3 policiers lâchement attaqués hier soir lors d’une intervention anti-rodéo. Dimanche, nous avons frôlé le drame." a ajouté lundi soir, toujours sur Twitter, Gérald Darmanin.

Dimanche soir, en pleine intervention pour un rodéo de motos «impliquant une quarantaine d'individus» selon la préfecture de police de Paris, une voiture de police de la Brigade anti-criminalité (BAC) de Créteil a été victime d'un tir de mortier d'artifice, lancé dans leur véhicule précise Le Figaro.

Trois policiers ont été blessés, l'un «gravement brûlé» selon la déléguée nationale Unité SGO Police FO Linda Kebbab, les deux autres touchés aux tympans ajoute Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !