La police britannique libère 24 "esclaves" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
La police britannique libère 24 "esclaves"
©

Esclavagiste

La police britannique libère 24 "esclaves"

La police anglaise n'en revient pas, des agents ont libéré ce dimanche 24 personnes dans un état de quasi-esclavage sur un campement de caravanes.

Ce genre d'arrestation n'est pas fréquente. En effet, libérer 24 personnes en état de quasi-esclavage n'arrive pas souvent en Angleterre. Dimanche matin, des agents de police ont donc procédé à un coup de filet dans un campement de caravanes et libéré un vingtaine "d'esclaves". Si certains d'entre eux n'étaient là que depuis quelques semaines, d'autres semblaient connaître ce sort depuis 15 ans. Les policiers ont aussi constaté que certaines des personnes retenues dans le camp étaient dans un état physique très médiocre.

8 des personnes libérés sont de nationalité anglaise quand les autres sont originaires de toute l’Europe. Il semblerait, par ailleurs, que 9 des personnes libérées n'aient pas voulu coopéré avec la police.

Selon la BBC, les « esclaves » étaient repérés dans les centres d'aide sociale, dans les agences pour l'emploi ou encore sur les lieux de distribution des soupes populaires. Les kidnappeurs proposaient 92 euros par jour en échange d'un travail difficile. Mais une fois dans le camp de caravanes, ils étaient rasés et retenus contre leur gré ne recevant absolument rien pour leur travail. Ils n'ont été libérés qu'après que certains d’entre eux aient pris la fuite et prévenus la police.



Lu sur Business Insider

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !