Polémique suite au sommet d'Helsinki : Vladimir Poutine dénonce des "forces" prêtes à "sacrifier les relations russo-américaines" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Polémique suite au sommet d'Helsinki : Vladimir Poutine dénonce des "forces" prêtes à "sacrifier les relations russo-américaines"
©KHALED DESOUKI / AFP

Colère

Polémique suite au sommet d'Helsinki : Vladimir Poutine dénonce des "forces" prêtes à "sacrifier les relations russo-américaines"

Il aura fallut trois jours à Vladimir Poutine pour s'exprimer au sujet de la polémique déclanchée suite à l'attitude adoptée par Donald Trump lors du sommet d'Helsinki. Aujourd'hui, dans un discours tenus devant les ambassadeurs de Russie rassemblés à Moscou, le président russe a dénoncé l'existence d'une russophie américaine et de "forces" semblant prêtes "à sacrifier les relations russo-américaines".

Cette déclaration fait suite à la puie de critiques qui s'abattent sur Donald Trump en réaction à son attitude, jugée trop conciliante avecla Russie, lors du sommet d'Helskinki. Face à ses différents revirements -après avoir nié l'ingérence russe dans la campagne présidentielle de 2016, Donald Trump l'a ensuite reconnu mardi avant de déclarer hier qu'il était "le président le plus ferme avec la Russie' - Donald Trump n'apparaît plus tant comme un "idiot utile" aux yeux de l'intellingencia russe -qui le voyait comme quelqu'un de manipulable- mais plûtot comme un "idiot inutile'. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !