Plan cancer : Hollande débloque 1,5 milliard, la lutte contre le tabagisme accentuée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La lutte contre tabagisme, principal axe du plan cancer de François Hollande
La lutte contre tabagisme, principal axe du plan cancer de François Hollande
©Reuters

Troisième round

Plan cancer : Hollande débloque 1,5 milliard, la lutte contre le tabagisme accentuée

En ce qui concerne la recherche, il souhaite "doubler en cinq ans" le nombre d'essais cliniques contre le cancer.

L'attente était grande autour de ce troisième plan cancer. François Hollande a ainsi annoncé ce mardi que 1,5 milliard d'euros seront débloqués sur les cinq ans à venir. "La prévention, c'est le meilleur investissement. 80 000 cancers pourraient être évités. Chaque année en France, il y a 44.0000 décès par cancer liés au tabac", a notamment déclaré le président de la République. C'est pourquoi la lutte contre le tabagisme apparaît comme le principal axe de travail de ce plan qui porte donc sur la période 2014-2019. Il a en outre demandé "d'accélérer les procédures et mettre à disposition les médicaments innovants sans attente des autorisations de mises sur le marché".

Pour rappel, le cancer est la première cause de mortalité en France avec pas moins de 150 000 décès enregistrés par an. "Derrière la sécheresse des chiffres, l'anonymat des statistiques, ce sont des vies qui tout à coup basculent. La nôtre peut-être, un jour, celle d'un parent, d'un ami, d'un proche. La lutte est une réalité désormais vécue par tous. C'est aussi pourquoi elle est devenue une politique partagée par tous", a ajouté François Hollande.

Par ailleurs, le plan cancer prévoit également le dépistage systématique du cancer du col de l'utérus. "La généralisation du frottis tous les trois ans réduira la mortalité de 30% en 10 ans. Ce cancer est le seul pour lequel il existe un vaccin mais il n'est administré qu'à 30% des jeunes filles. D'ici cinq ans, nous allons doubler cette proportion", a évoqué le chef de l'Etat. En ce qui concerne la recherche, il souhaite " doubler en cinq ans le nombre d'essais cliniques contre le cancer. 

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !