Plan anti-tabac : adoption des paquets neutres et limitation du vapotage | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Les paquets neutres vont arriver en France
Les paquets neutres vont arriver en France
©Reuters

Ça va partir en fumée

Plan anti-tabac : adoption des paquets neutres et limitation du vapotage

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a présenté son plan anti-tabac et affirme avoir "choisi le camp de la santé publique. "

"C'est un moment important de la lutte contre le tabac." Marisol Touraine, ministre de la Santé, a déployé son arsenal anti-tabac, ce jeudi. Le plan compte plusieurs mesures de grande ampleur. 

La principale action concerne l’adoption des paquets de cigarettes neutres. Tous les paquets auront désormais la même forme, taille, couleur et typographie. La France est le deuxième pays au monde, après l’Australie, à mettre en place une telle mesure. D’après les premiers chiffres officiels, le taux de tabagisme aurait nettement reculé dans ce pays. L’Angleterre et l’Irlande devraient suivre. Malgré la menace des groupes de tabac promettant des actions en justice si une telle mesure venait à voir le jour en France, la ministre a résisté. 

L’autre action phare est l’interdiction de la cigarette électronique dans certains lieux publics tels que les écoles et les transports en commun. Les espaces clos collectifs de travail sont également concernés par la prohibition. La publicité pour les e-cigarette sera, elle, limitée puis interdite le 20 mai 2016. "Nous devons appliquer à la cigarette électronique les mêmes mesures que celles qui sont appliquées pour le tabac", affirmait la ministre en mai.

Par ailleurs, le tabac sera interdit dans les espaces de jeux pour enfants. Une volonté de Marisol Touraine de "débanaliser" la consommation des cigarettes aux yeux des enfants. C’est ainsi qu’il sera interdit de fumer en voiture devant des enfants de moins de 12 ans. Enfin, la prise en charge pour les traitements de sevrage va passer 50 à 150 euros. Présentées dans le cadre du "Programme national de réduction du tabagisme", ces mesures seront soit intégrées dans le projet de loi santé qui doit être présenté prochainement au Conseil des ministres, soit mises en oeuvre par décret.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !