Pierre Moscovici tente de rassurer le patronat | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Pierre Moscovici tente de rassurer le patronat
©

Opération séduction

Pierre Moscovici tente de rassurer le patronat

Le ministre de l'Economie assure que la hausse des cotisations patronales sera compensée par une baisse des cotisations famille.

Difficile de séduire les patrons lorsqu'on annonce une hausse de leurs cotisations due à la réforme des retraites. Invité à l'université d'été du Medef à Jouy-en-Jossas (Yvelines), Pierre Moscovici a toutefois tenu à rassurer le patronat. Selon lui, cette hausse des prélèvements sera compensée par une baisse des cotisations famille qui débuté dès 2014 et sera valable durant l'ensemble du quinquennat.

Le ministre de l'Economie a également assuré que le gouvernement irait au-delà du crédit d'impôt compétitivité pour réduire le coût du travail et que les prélèvements obligatoires des entreprises allaient reculer. Une annonce réalisée dans le cadre d'un débat avec Pierre Gattaz, le nouveau président du Medef. Ce dernier avait auparavant fustigé la réforme des retraites et appelé de ses vœux la suppression de l'ISF.

Le ministre du Budget Bernard Cazeneuve a lui aussi tenté de convaincre le patronat que le gouvernement ne surtaxait pas, citant pour cela les 14 milliards d'économies prévues pour 2014 et des mesures prises en faveur des entreprises. "Je suis personnellement convaincu que le rétablissement des comptes publics ne peut pas se faire par la mobilisation continue de la pression fiscale et que nous devons privilégier les économies de dépenses", a-t-il déclaré.

Lu sur le Nouvel Observateur

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !