Pédophilie au sein de l'Église : pas de prescription pour les faits reprochés au père Preynat | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Pédophilie au sein de l'Église : pas de prescription pour les faits reprochés au père Preynat
©Reuters

Justice

Pédophilie au sein de l'Église : pas de prescription pour les faits reprochés au père Preynat

Ce vendredi, la chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Lyon a rendu son arrêt : les plaintes de quatre anciens scouts qui accusent le prêtre lyonnais de pédophilie ne seront pas prescrites.

Soulagement pour les victimes présumées du Père Bernard Preynat.

Les magistrats instructeurs de la Cour d'appel de Lyon ont en effet estimé que les abus sexuels reprochés au prêtre lyonnais par d’anciens scouts de Sainte-Foy-les-Lyon, il y a 25 ans, ne feraient pas l'objet d'une prescription.

Cet arrêt confirmer ainsi les réquisitions identiques du parquet général du 20 mai dernier pour une non-prescription des faits.

L’avocat du père Preynat, Me Frederic Doyez, a fait appel de cette décision dès son rendu le 10 juin, se pourvoyant en en cassation : "Il y a 25 ans, le père Bernard Preynat a donné les moyens à la justice d’être rendue. La vraie question qui se pose est : est-ce que l’on peut, à des faits datant d’il y a 25 ans, appliquer la justice d’aujourd’hui ?", a-t-il indiqué.

Présentes à la cour d’appel ce vendredi, deux des anciens scouts ayant porté plainte se sont ont accueilli la décision de la Cour d'appel avec espoir : "cet arrêté a un intérêt pour tout le monde. Pour lui [le prêtre], pour l’Église, pour les victimes mais également pour les fidèles, afin que l’on prenne la mesure des choses", a souligné François Devaux, fondateur de l’association La Parole Libérée, association d'aide aux anciens du groupe scout Saint-Luc victimes de pédophilie.

Le père Preynat avait reconnu devant les enquêteurs les agressions sexuelles, et avait été mis en examen le 27 janvier 2016 pour des délits commis sur les scouts lyonnais entre 1986 et 1991. Quatre plaintes avaient été retenues à son encontre, les juges d'instructions ayant déjà estimé qu'elles étaient non prescrites fin mars. L'avocat de Bernard Preynat avait fait appel de cette décision.

Lire aussi : Pédophilie : Le pape François renforce l'arsenal juridique de l'Eglise contre les évêques "négligents"

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !