Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Gérald Darmanin ministre de l'intérieur
©LUDOVIC MARIN / AFP

Nouvelle polémique

Patrick Chaimovitch, le maire EELV de Colombes, compare les forces de l'ordre à la police de Vichy, Gérald Darmanin souhaite porter plainte

Patrick Chaimovitch, le nouveau maire de la ville des Hauts-de-Seine, a comparé les forces de l'ordre qui "traquent les migrants" aux gendarmes impliqués dans la rafle du Vel d'Hiv.

Une comparaison de Patrick Chaimovitch, le nouveau maire EELV de Colombes, prononcée lors d'une commémoration de la rafle du Vel d'Hiv le 19 juillet, a suscité l'indignation.

"Les gendarmes français qui ont obéi aux ordres de leurs supérieurs en mettant en œuvre la rafle du Vel d'Hiv [...] sont les ancêtres de ceux qui, aujourd'hui, avec le même zèle, traquent les migrants, les sans-papiers [...], ces êtres vivants qui essaient de survivre dans le dénuement".

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé ce dimanche 26 juillet son intention de vouloir porter plainte contre des "propos scandaleux et insupportables".

Le maire de Colombes, élu Europe Écologie les Verts, avait publié un message le 20 juillet sur Twitter après ses propos lors de l'hommage :

"Un moment émouvant au cours duquel j'ai tenu à faire le lien entre la rafle du Vel d'Hiv et, d'une part, tous les génocides avant et après le nazisme, d'autre part, les migrants pourchassés partout en Europe parce qu'ils sont différents".

Le discours a été relayé sur les réseaux par des syndicats de police en colère. 

Dans un communiqué adressé à l'AFP, le maire dit "regretter que (s)on propos ait pu porter à confusion"et rappelle son "soutien aux policiers et aux gendarmes qui exercent la lourde responsabilité républicaine de sécurité dans des conditions extrêmement difficiles. Il n'y a pour moi aucune comparaison possible entre police et gendarmerie d'un Etat démocratique d'une part, et police et gendarmerie de l'Etat pétainiste d'autre part". Patrick Chaimovitch a réfuté tout parallèle entre "le sort des migrants" et celui "des Juifs promis à l'extermination".

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !