Paris Plages : la journée dédiée à Tel Aviv très critiquée sur les réseaux sociaux | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Paris Plages : la journée dédiée à Tel Aviv très critiquée sur les réseaux sociaux
©Reuters

Bronzés

Paris Plages : la journée dédiée à Tel Aviv très critiquée sur les réseaux sociaux

La mairie de Paris a prévu une journée dédiée à la ville israélienne de Tel Aviv à l'occasion de l'opération Paris Plages, le 13 août, mais doit faire face à des critiques d'internautes et d'élus.

Paris Plages consacrera le 13 août une journée à la ville israélienne de Tel-Aviv, réputée pour ses plages et sa vie nocturne. L'objectif est de faire "voyager les Parisiens" le temps d'une "journée culturelle et festive", avec vente de spécialités locales, musique, activités sportives, et même une "Tel-Aviv Beach Party" animée par un DJ. Des villes de Polynésie et du Brésil avaient été mises à l'honneur les années précédentes.

Mais si le Brésil est facilement associée à la plage, il n'en est pas de même d'Israël, dont l'image renvoie plus au conflit israélo-palestinien. En particulier quelques jours après la mort près de Naplouse d'un bébé palestinien de 18 mois, brûlé vif dans l'incendie de sa maison par des extrémistes juifs.

Ce partenariat a donc fait grincer des dents. "Le cynisme de l'organisation d'une telle journée dans le cadre de Paris Plages atteint les sommets de l'indécence", a dénoncé la conseillère de Paris Danielle Simonnet, élue du Parti de gauche. Elle critique une opération menée "tout juste une année après les massacres sur la bande de Gaza par l'Etat et l'armée israélienne", sans aucun échange prévu "avec des Israéliens humanistes", et demande à la mairie de Paris de revoir la programmation.

Sur Twitter, les internautes s'en sont aussi ému. Le hashtag #TelAvivSurSeine a été l'un des plus partagés de la journée de samedi, avec un grand nombre de messages critiquant la ligne politique du gouvernement de Benyamin Nétanyahou ou rappelant les événements tragiques qui ont marqué la Cisjordanie ces derniers jours. 

La Mairie de Paris a indiqué, interrogée par Le Parisien, avoir "pris acte de l'agitation sur les réseaux sociaux". Elle précise qu'un dispositif particulier de sécurité sera mis en place avec la préfecture de Police de la ville, de manière à éviter tout incident.

 

Lu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !