Paris : un garçon rom meurt écrasé par un camion | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Le boulevard ménilmontant (Paris XIème). Dans les secondes après l’accident, une femme d’une cinquantaine d’années très choquée a tenté de réanimer le romanichel sur le boulevard alors que des passants bloquaient la circulation.
Le boulevard ménilmontant (Paris XIème). Dans les secondes après l’accident, une femme d’une cinquantaine d’années très choquée a tenté de réanimer le romanichel sur le boulevard  alors que des passants bloquaient la circulation.
©

Drame

Paris : un garçon rom meurt écrasé par un camion

Mardi 4 août, un garçon rom de 5 ans a été tué par un camion boulevard Ménilmontant, à Paris, alors qu'il tentait de fuir la police.

Mardi 4 août, un enfant Rom de 5 ans est mort écrasé par un camion boulevard Ménilmontant dans le XIème arrondissement de Paris. Vers 14 heures, alors que la police débarquait à la sortie du métro Ménilmontant afin de disperser les vendeurs à la sauvette de toutes nationalités, un garçon rom de 5 ans a traversé le boulevard à toute allure en dehors du passage piéton. L’enfant fut alors heurté violemment par un camion qui roulait à vitesse normale et fut traîné sur plusieurs mètres par les roues du véhicule, sous le regard horrifié des passants. 

D'après les premiers éléments de l'enquête, le garçon ne cherchait pas à fuir la police même si son père, vendeur à la sauvette avait été contrôlé quelques minutes plus tôt. Les pompiers et le SAMU n'ont pas réussi à sauver le petit et d'après une passante qui s’est confiée au journal Libération : "on est France, en 2015, et on se retrouve devant le corps d’un enfant qui n’a pas choisi cette vie et qui se met à courir pour ne pas se faire attraper par la police. Franchement, c’est dégueulasse".

D'après des sources policières, l'enfant errait seul dans la rue sans le contrôle de ses parents avant le drame. Les deux occupants de véhicule ayant heurté l’enfant ont pris la fuite et n’ont pas encore été retrouvés. La maire de Paris, Anne Hidalgo a publié un communiqué le soir même de l’accident en adressant ses "sincères condoléances" à la famille de la victime.

Lu sur Liberation.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !