Paris : l'UMP suspend 16 dissidents en vue des municipales | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Paris : l'UMP suspend 16 dissidents en vue des municipales
©

Dehors !

Paris : l'UMP suspend 16 dissidents en vue des municipales

Dominique Tiberi, fils de Jean, fait partie de ces bannis.

L'UMP sera sans pitié avec les dissidents. Le principal parti d'opposition a décidé de suspendre 16 candidats aux élections municipales qui ont décidé de mener ou de s'associer à des listes concurrentes de celles de Nathalie Kosciusko-Morizet. Dominique Tiberi, candidat dans le Vème arrondissement, fait partie de cette liste de bannis.

Selon l'équipe de NKM, six suspensions concernent le VIIe arrondissement, où deux listes de droite s'annoncent pour tenter de reprendre la mairie à Rachida Dati. L'ancienne ministre de la Justice a été officiellement investie mais doit faire face à une forte contestation. Sont également concernés, les Xème, XVIIème et XXème arrondissements.

"C'est une règle naturelle pour tous les dissidents, le bureau politique de l'UMP a décidé une suspension en vue de l'exclusion, mais rien n'empêche que les concernés rentrent dans le rang d'ici le 25 janvier", a expliqué une source proche de la direction du parti.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !