Paris : Anne Hidalgo veut doubler le prix des stationnements et des PV | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Paris : Anne Hidalgo veut doubler le prix des stationnements et des PV
©

Tout est bon à prendre

Paris : Anne Hidalgo veut doubler le prix des stationnements et des PV

"La mairie de Paris réfléchit à une augmentation d'un moins 50% du tarif horaire du stationnement de rue qui rapporte, si l'on ajoute le stationnement résidentiel, pas moins de 65 millions d'euros par an à la Ville", a révélé Le Parisien.

 

Il y a peu, Anne Hidalgo révélait qu’il manquait 400 millions d’euros à la ville de Paris pour boucler son budget. Aujourd’hui, Le Parisien-Aujourd’hui en France nous apprend qu’elle entend faire passer le montant des PV de 17 à 36 euros. Le prix du stationnement pourrait bien doubler, lui aussi. "La mairie de Paris réfléchit à une augmentation d'un moins 50% du tarif horaire du stationnement de rue qui rapporte, si l'on ajoute le stationnement résidentiel, pas moins de 65 millions d'euros par an à la Ville", annonce le quotidien, ajoutant : "L'automobiliste paye déjà entre 1,20 euro et 3,60 euros de l'heure pour se garer dans les rues". Depuis 2010, la nouvelle équipe et les écologistes cherchent éliminer les voitures des rues de la capitale.

Quant à la mesure d’augmentation des prix des PV, elle pourrait prendre effet dès 2016, quand le montant des amendes pourra être fixé commune par commune. Une telle augmentation rendrait la fraude plus dissuasive et inciterait les automobilistes à payer leurs tickets de stationnement, espère la mairie. Car, selon elle, "seuls 15% des conducteurs passent prendre un ticket à l'horodateur". Autre but, avoué, de la mesure : "faire entrer de l'argent frais dans les caisses, le mois dernier, Anne Hidalgo a avoué qu'il lui manquait 400 millions d'euros pour boucler le budget de la ville", a précisé la ville de Paris au journal. L'héritière de Delanoë s’étant engagée, lors de sa campagne électorale, à ne pas augmenter les impôts des Parisiens, tous les autres moyens sont bons !

"L’Hôtel de ville cherche à se faire de l’argent sur le dos des automobilistes", s'insurge de son côté Pierre Chasseray, représentant de l'association 40 Millions d'automobilistes, dans les colonnes du Parisien. Avec près de trois millions de procés-verbaux pour le seul stationnement distribués en 2012 dans la capitale, le conducteur parisien est le plus verbalisé de France.

 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !