Pacte de responsabilité : Gattaz n'exclut pas des "engagements chiffrés" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Pacte de responsabilité : Gattaz n'exclut pas des "engagements chiffrés"
©

Rétropédalage

Pacte de responsabilité : Gattaz n'exclut pas des "engagements chiffrés"

A l’AFP, le patron du Medef a adouci ses propos tenus lundi, à Washington, où il critiquait le pacte de responsabilité de François Hollande.

Finalement, Pierre Gattaz n’exclu pas des engagements chiffrés sur les contreparties au pacte de responsabilité. Interviewé par l’AFP, le patron du Medef a mis un peu d’eau dans son vin, 48h après ses déclarations faites lors d’un point presse informel, à Washington, sur le pacte de responsabilité de François Hollande.

Ainsi, mercredi 11 février, il a affirmé dans l’avion présidentiel qu’il n’excluait pas "des engagements chiffrés qui seraient des objectifs à partager sur la base d’estimations", avant de préciser :  "Je ne pourrai jamais en revanche prendre un engagement juridique dans un environnement instable, mondialisé et très concurrentiel [...] Je ne voudrais pas qu’on transforme ce pacte de responsabilité en pacte de contrainte".

Dans son interview, Pierre Gattaz insiste sur l’importance du voyage présidentiel, un voyage qu’il qualifie "d’utile". Les Echos souligne que le patron du Medef "a très certainement compris, ou on lui a fait comprendre" que ses propos avaient perturbé la visite d’Etat du président de la République, mais aussi compliqué les négociations de l’exécutif avec les partenaires sociaux.

Lundi, d’après des propos rapportés par Le Figaro, Pierre Gattaz aurait lancé : "Quand j'entends parler de contreparties dans ce pacte, j'entends aussi des gens qui me disent, on va vous contraindre, on va vous obliger, si vous n'y arrivez pas vous allez être punis, on va vous mettre des pénalités. Il faut arrêter ce discours qui est insupportable. Nous ne sommes pas dans une cour d'école [...]". Il avait ensuite été sèchement recadré par Matignon.

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0203313218716-pacte-de-responsabilite-pierre-gattaz-n-exclut-pas-des-engagements-chiffres-649973.php

Lu sur lesechos.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !