Données personnelles de 800 000 clients piratées chez Orange : quels sont les risques ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Les données personnelles de 800 000 clients Orange ont été piratées
Les données personnelles de 800 000 clients Orange ont été piratées
©

Attaque en ligne

Données personnelles de 800 000 clients piratées chez Orange : quels sont les risques ?

L'opérateur téléphonique a subi le 16 janvier une attaque informatique sur son site internet via la page « Mon compte ».

Alerte intrusion. Orange a été victime d'un piratage de grand envergure. Selon le site spécialisé PCInpact, l'opérateur téléphonique a subi une attaque informatique le 16 janvier via la page « Mon compte » sur son site internet. Les conséquences sont très importantes puisque les données personnelles de 800 000 clients ont été dérobées. Orange a ainsi informé certains de ses clients par le biais d'un courrier dans lequel il explique les tenants et les aboutissants de ce piratage. Selon PCImpact, seuls 3% des clients d'Orange sont touchés, ce qui représente un peu moins de 800 000 clients.

Les données récupérées sont principalement les noms, prénoms et adresses postales des clients, ce qui peut faciliter les attaques de "phishing", mais selon Ornage les mots de passe n'ont pas été piratés. Le "phishing" est une technique de piratage qui vise à recueillir des informations confidentielles (codes d'accès ou mots de passe) via l'envoi d'e-mails censés provenir des banques ou opérateurs. Les victimes trompées par la qualité supposée de l'expéditeur fournissent elles-mêmes leurs propres données personnelles. Laurent Benatar, directeur technique d'Orange, précise au site PCInpact que le fournisseur d'accès à internet a déposé plainte, a ajouté le porte-parole.

Ce lundi matin sur BFMTV, Anthony Morel, spécialiste des questions informatiques a expliqué quels étaient les risques concrets pour les clients de l'opérateur. Voir la vidéo :


Piratage chez Orange: quels risques pour les...par BFMTV

lu sur PCInpact

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !