Offensive terrestre d'Israël sur Gaza : au moins 44 Palestiniens tués depuis jeudi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Offensive terrestre d'Israël sur Gaza : au moins 44 Palestiniens tués depuis jeudi
©

Le conflit s'envenime

Offensive terrestre d'Israël sur Gaza : au moins 44 Palestiniens tués depuis jeudi

Un soldat israélien a été tué au cours de ces opérations, deuxième victime israélienne depuis le début des hostilités le 8 juillet.

La situation est plus que jamais tendue dans la bande de Gaza. Alors que jeudi matin l'on pensait qu'un accord de cessez-le-feu avait été trouvé entre Israéliens et Palestiniens dans la soirée l'armée israélienne annonçait le début d'une offensive terrestre dans ces territoires. Un revirement de situation particulièrement sanglant puisqu'en moins de 24 heures, on dénombre, selon MyTF1, au moins 44 morts dans le camp palestinien. Un soldat israélien a été tué au cours de l'offensive terrestre. Il s'agit de la deuxième victime israélienne depuis le début des hostilités le 8 juillet alors que côté palestinien on en recense 285. 

Concrètement, vendredi soir, cinq membres d'une même famille ont été tuées par un obus de char sur leur maison à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, ainsi que quatre enfants âgés de deux à 13 ans dont deux frères, par des obus de chars dans l'est de la bande de Gaza, selon le porte-parole des services d'urgence locaux, Achraf al-Qoudra.

Toujours selon le site d'informations de la première chaine, l'opération militaire terrestre israélienne lancée dans la bande de Gaza est jugée essentielle pour "frapper" les tunnels du Hamas selon le Premier ministre Benjamin Netanyahu. "Ce n'est pas possible de régler (le problème) des tunnels depuis les airs uniquement, nos soldats font aussi cela sur le terrain", a-t-il déclaré ce vendredi à l'ouverture d'une réunion du cabinet, précisant que l'armée allait "frapper les tunnels de la terreur allant de Gaza jusqu'en Israël".

Selon le Centre palestinien pour les droits de l'Homme, basé à Gaza, les civils représentent plus de 80% des victimes de l'offensive, lancée par Israël pour faire cesser les tirs de roquettes du Hamas, qui contrôle l'enclave. Au moins 2 050 Palestiniens ont également été blessés depuis le début du conflit le 8 juillet. Et au moins 1 164 roquettes ont été tirées en direction d'Israël et 320 ont été interceptées par le système de défense aérienne, selon l'armée israélienne. Enfin, le nombre de personnes déplacées par le conflit à Gaza a presque doublé depuis le début de l'intervention terrestre israélienne, atteignant désormais plus de 40 000 personnes, a indiqué, selon MyTF1, l'Agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens. 

 

 

lu sur MyTF1.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !