Obsolescence programmée : Apple présente ses excuses | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Obsolescence programmée : Apple présente ses excuses
©REUTERS / Dado Ruvic

Mauvaise passe

Obsolescence programmée : Apple présente ses excuses

Le groupe confirme avoir ralenti les anciens iPhones pour protéger leur batterie vieillissante.

Apple répond à la polémique… en présentant ses excuses. Accusé de ralentir intentionnellement ses anciens iPhones, la firme dément pourtant vouloir créer de l'obsolescence programmée. "Nous n'avons jamais cherché - et ne chercherons jamais - à faire quoique ce soit pour intentionnellement raccourcir la durée de vie d'un produit Apple, ou dégrader l'expérience utilisateur pour pousser les consommateurs à en acquérir un plus récent" explique Apple.

Tout est parti un aveu : la marque a lancé une mise à jour pour éviter des redémarrages intempestifs sur les iPhones qui disposent d'une veille batterie. Sauf que cette mise à jour à tendance à faire ralentir les téléphones. Pour ses détracteurs, la mise à jour sert avant tout à pousser les consommateurs à changer leur produit. Des plaintes ont été déposées dans plusieurs pays dont la France et les Etats-Unis. Hier, le parquet de Nanterre a ouvert une enquête préliminaire pour "obsolescence programmée et tromperie" contre Epson.

De son côté, Apple a annoncé la baisse des prix de ses batteries, pour tenter d'éteindre la polémique. Elles passent de 79 à 29 dollars, pour tous les détenteurs d'iPhone 6 et des modèles suivants.

Lu sur le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !