Numérique à l'école : François Hollande annonce un vaste plan d'un milliard d'euros sur trois ans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Numérique à l'école : François Hollande annonce un vaste plan d'un milliard d'euros sur trois ans
©Reuters

Le plan qui valait un milliard

Numérique à l'école : François Hollande annonce un vaste plan d'un milliard d'euros sur trois ans

"L'objectif est que d'ici à 2018, 100 % des élèves en collège disposent d'un outil numérique", a déclaré le chef de l'Etat.

Faire de la France "un leader dans l'e-éducation". François Hollande a annoncé ce jeudi qu'"un milliard d'euros sur trois ans" seront consacrés à un vaste plan pour le numérique à l'école, après une journée consacrée aux résultats d'une concertation nationale sur ce thème..

"L'objectif est que d'ici à 2018 - je l'espère, pas plus tard - 100 % des élèves en collège disposent d'un outil numérique", a commenté le président de la République. "Il faut que chaque collégien puisse avoir lui-même les outils numériques à sa disposition partout sur le territoire". Le chef de l'Etat a précisé que "la mise en œuvre de ce plan commençait "dès aujourd'hui.

Comment financer ce projet alors que l'époque est plutôt aux restrictions budgétaires? "Le tiers proviendra du programme d'investissements d'avenir" a souligné François Hollande. "Le reste, 650 millions seront à la charge de l'État pour la formation des personnels, pour le développement des ressources pédagogiques et pour le financement des ordinateurs ou des tablettes". Il a assuré que "pour chaque euro qu'un conseil départemental investirait pour l'équipement des élèves au collège, l'État mettrait également un euro".

Depuis plusieurs semaines, le président de la République multiplie les déplacements sur le thème de la jeunesse. Il a appelé de ses vœux à ce que "le numérique soit utilisé dans toutes les disciplines. "Le vieux projet" du cartable numérique "allégé" serait ainsi atteint. J'ai l'ambition que la France puisse être leader dans l'e-éducation".

Lu sur Challenges

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !