NSA : Edward Snowden dans le viseur d'élus américains qui réclament son extradition | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
NSA : Edward Snowden dans le viseur d'élus américains qui réclament son extradition
©

Sale quart d'heure

NSA : Edward Snowden dans le viseur d'élus américains qui réclament son extradition

Le jeune homme est réfugié à Hong Kong d'où il a révélé être la source de fuites sur le programme américain de surveillance électronique.

Quelle incroyable histoire ! Après de nombreuses révélations, l'avenir d'Edward Snowden s'assombrit. Alors qu'il a livré à la presse des pans entiers du système étendu de surveillance par l'Agence nationale de sécurité (NSA), le jeune homme s'est attiré les foudres de nombreux élus américains. Réfugié à Hong-Kong, il souhaite une extradition. Pékin pourrait s'y opposer.

Lire  : Tout ce qu'il faut savoir sur l'affaire NSA et le scandale des écoutes américaines

Le représentant républicain Pete King a appelé à traduire rapidement Snowden devant la justice. "Nous devrions commencer les procédures d'extradition (avec Hong Kong) dès que possible", a-t-il indiqué sur CNN. "Je le considère comme un transfuge", a-t-il estimé. "Si vous révélez des informations classifiées, vous pouvez encourir des peines graves. Pour ça, il pourrait être condamné à 15, 20 ans de prison".

A Hong-Kong, la députée pro-Pékin Regina Ip, ancienne secrétaire à la Sécurité du gouvernement, a jugé que la ville serait "obligée d'honorer les accords" passés avec les Etats-Unis. Elle a enjoint Snowden à partir de son propre chef. Le chef des services de renseignement américains James Clapper a transféré l'affaire au ministère de la Justice, qui a indiqué avoir ouvert une enquête. Le jeune homme a déclaré qu'il envisageait de demander l'asile politique en Islande, pays le plus proche de ses opinions quant à la liberté d'expression sur Internet. Mais l'Islande a indiqué aujourd'hui n'avoir reçu aucune demande de Snowden.

Une pétition a été lancée dès dimanche sur le site de la Maison Blanche en faveur du jeune homme pour qu'il soit "pardonné". 


Snowden : "Même si vous ne faites rien de mal, vous êtes observés" by Le Monde.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !