Selon la plus grande étude jamais réalisée sur le sujet, la terre se réchauffe bien | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Selon la plus grande étude jamais réalisée sur le sujet, la terre se réchauffe bien
©

Par A + B

Selon la plus grande étude jamais réalisée sur le sujet, la terre se réchauffe bien

Les résultats s’appuient sur 1,6 milliards d’enregistrement de températures, mais les chercheurs divergent sur les causes du phénomène.

Selon une étude du Berkeley Earth Surface Temperature group, le réchauffement climatique est un phénomène bien établi. Une étude qui tente de se donner un maximum de crédit, puisqu'elle est réalisée par un groupe de chercheurs dont beaucoup sont des nouveaux venus dans le domaine de l’environnement, ce qui inclut le physicien récemment nobélisé Saul Perlmutter. Et que ces scientifiques ont collecté pas moins de 1,6 milliards d’enregistrements de températures tout autour de la planète. Ainsi sur les 50 dernières années, la température s’est accrue de 0,911 degrés en moyenne dans le monde. Un ordre de grandeur déjà prévu par différents organismes, comme la Nasa.

Mais malgré la conclusion factuelle sur la réalité du réchauffement, beaucoup des chercheurs restent sceptiques sur le fait que le réchauffement climatique soit causé par l’activité de l’homme. Le phénomène pourrait aussi être simplement dû à des cycles thermiques.

Ce n’est pas tant les origines de ce réchauffement qui importent aux chercheurs, mais surtout son constat appuyé sur un nombre monumental de données, qui intéresse les chercheurs : "mon espoir c’est que ces résultats vont convaincre ceux qui sont proprement sceptiques", estime ainsi le physicien Richard Muller qui dirige l’étude, dont la rédaction définitive n’est pas encore achevée.

Lu sur Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !