Notre-Dame-des-Landes : le projet d'aéroport se fera selon Ayrault | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Malgré les opposants au projet, la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes devrait avoir lieu
Malgré les opposants au projet, la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes devrait avoir lieu
©Reuters

Un point c'est tout

Notre-Dame-des-Landes : le projet d'aéroport se fera selon Ayrault

La Commission du dialogue sur le futur aéroport a justifié l'utilité du projet controversé, en raison des perspectives de saturation de l'actuelle aérogare.

Jean-Marc Ayrault veut aller au bout de ses intentions concernant l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Le Premier ministre défend bec et ongles ce projet depuis des mois. Ce mardi, il a réaffirmé sa volonté de construire l'aéroport mais a promis que le projet serait amendé pour tenir compte des critiques de trois rapports commandés pour apaiser la contestation sur le terrain.

"Le premier ministre réaffirme son attachement à poursuivre la conduite de ce projet dans le respect de cette méthode de travail fondée sur le dialogue et l'échange constructif", a indiqué Matignon dans un communiqué. La Commission du dialogue sur le futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, a justifié l'utilité du projet controversé, en raison des perspectives de saturation de l'actuelle aérogare mais a recommandé des aménagements, dans un rapport remis mardi au gouvernement.

Le réaménagement de l'actuel aéroport de Nantes Atlantique n'apparaît pas "comme une solution viable à long terme", selon la Commission. Elle recommande d'améliorer le projet de Notre-Dame-des-Landes tout en réduisant notamment, "autant que possible", la surface totale de la future infrastructure. Elle ajoute que les perspectives de desserte du nouvel aéroport mériteraient d'être clarifiées, notamment en termes de transports collectifs.


En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !