L’ex-chef du gouvernement libyen soutient que la note de Mediapart existe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
L’ex-chef du gouvernement libyen soutient que la note de Mediapart existe
©

Rebondissement

L’ex-chef du gouvernement libyen soutient que la note de Mediapart existe

Nicolas Sarkozy a qualifié cette déclaration d'"infamie".

[Mis à jour le 03 mai à  19h59]

Le président Nicolas Sarkozy a qualifié jeudi sur Canal+ d'"infamie" les accusations de l'ex-Premier ministre libyen sur le financement de sa campagne de 2007. "Hier, le CNT, le gouvernement libyen, a indiqué que c'était un faux, le traducteur de M. Kadhafi a indiqué que c'était un faux, le destinataire du fameux virement a indiqué que c'était un faux", a affirmé Nicolas Sarkozy.

Le Conseil national de transition (CNT) à la tête de la Libye depuis la chute de Kadhafi avait estimé ce mercredi que le document publié par Mediapart sur un éventuel financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 par la Libye, était faux.

Selon Mediapart,  l'ex-chef du gouvernement libyen actuellement détenu en Tunisie, Baghdadi Ali Al-Mahmoudi, "confirme qu'il existe bien un document signé par Moussa Koussa et qu'un financement a bien été reçu par M. Sarkozy".

Ses avocats ont confirmé l’existence de la note publiée par Mediapart. "Mouammar Kadhafi, son régime et les responsables qui travaillaient avec lui ont financé la campagne électorale de Sarkozy en 2007", a déclaré à la presse Me Bechir Essid, précisant que le montant débloqué était de 50 millions d'euros.

Lu sur Mediapart

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !