Nos déchets électroniques en Afrique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Nos déchets
électroniques en Afrique
©

Environnement

Nos déchets électroniques en Afrique

Des enfants récupèrent à la main cuivre ou acier des ordinateurs et téléviseurs des pays développés.

Ils sont près de 6 000, entre 5 et 18 ans, à fouiller la décharge d'Agbobloshie, à Accra (Ghana) raconte Ouest France. Environ 13 000 tonnes de déchets transiteraient chaque année dans ce pays africain, mais il sont, frauduleusement annoncés comme des produits d'occasion et sont donc autorisés l'importation.

"Par terre, on trouve ainsi un vieux fax de l'ancien ministère français des PTT, datant de 1992. Métaux lourds et fumées toxiques provoquent à long terme des difficultés respiratoires, des retards de croissance, ou encore des dommages sur les systèmes nerveux et sanguin." ajoute la correspondante du quotidien breton.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !