Norvège : Breivik envisage une grève de la faim... pour obtenir une PS3 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Norvège : Breivik envisage une grève de la faim... pour obtenir une PS3
©Reuters

Chantage

Norvège : Breivik envisage une grève de la faim... pour obtenir une PS3

Le tireur d'Utoya dénonce ses conditions de détention et n'hésite pas à parler de "torture".

Sa missive est d'une longueur de quatre pages, en plus d'une lettre dactylographiée. Anders Breivik, tristement connu pour être l'auteur de la tuerie d'Utoya, en Norvège, y exprime ses exigences quant à ses conditions carcérales : parmi celles-ci, la fin des fouilles corporelles (quasi-quotidiennes dans son cas), doublement de son revenu hebdomadaire (chaque détenu reçoit l'équivalent de 36 euros par semaine pour, notamment, les correspondances avec l'extérieur) et, plus étrange, le remplacement de sa console de jeux.

Actuellement en possession d'une Play Station 2, il demande à être doté de la version supérieure, "avec accès à des jeux pour adulte que je peux moi-même choisir" précise-t-il. En cas de non-respect de ces douze exigences, le tueur d'Utoya prévient : "une des seules et rares alternatives" qui s'offrira à lui sera une grève de la faim, dont il ne précise pas encore la possible date de commencement. "Si je meurs, tous les extrémistes et radicaux de droite du monde européen sauront précisément quels individus m'ont torturé à mort" ajoute-t-il...

Vu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !