Nord-Pas-de-Calais-Picardie : le conseil régional s'embourbe, des élus dérapent | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Nord-Pas-de-Calais-Picardie : le conseil régional s'embourbe, des élus dérapent
©Reuters

Tensions

Nord-Pas-de-Calais-Picardie : le conseil régional s'embourbe, des élus dérapent

Sur fond de crise sur les migrants, les échanges entre la droite et le FN se sont tendus dans la soirée de jeudi.

Il a fallu attendre 10h pour venir à bout de cette première séance plénière du nouveau conseil régional Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Pourtant l'ordre du jour n'était pas particulièrement chargé mais dans le contexte de tensions à Calais, les échanges entre la droite majoritaire et l'opposition frontiste ont été particulièrement animés. Philippe Eymery, président du groupe FN, a notamment réclamé sans cesse des suspensions de séances entrainant un reatrd de 5h dans le début des délibérations.

Les esprits se sont particulièrement échauffés autour de 22h lorsque Philippe Eymery s'est adressé au nouveau président de la région, Xavier Bertrand. ''M. Bertrand, vous avez été ministre sous Chirac et Sarkozy, donc vous êtes coresponsable de cette situation. Un jour, l’histoire vous jugera !'' a-t-il affirmé entrainant la lévée d'une cinquantaine d'affiches ''Je suis Calais'' ou ''Je suis Grande-Synthe'' des élus frontistes. Et la voix su conseiller régional FN Jacques Danzin de rententir : ''Vous nous prenez pour des niakoués ?'' Un dérapage qui a entrainé un véritable tollé dans l'assemblée.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !