Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy
©France 2

Calcul

Nicolas Sarkozy rêverait d'imposer à Emmanuel Macron "une plateforme" de gouvernement en vue de la présidentielle 2022

Selon l'Express l'ex-président pourrait envisager de négocier son soutien envers l'actuel président lors la prochaine élection pour aboutir à une coalition

Selon l'Express, Nicolas Sarkozy aurait "rêvé tout haut" devant plusieurs visiteurs :  "Si c'est par nous que la victoire peut arriver, a-t-il dit en substance, il faudra imposer à Macron une plateforme : le Premier ministre et une coalition à l'Assemblée." 

"A ceux qu'il reçoit ces derniers mois, Nicolas Sarkozy répète sa certitude :"Soit Emmanuel Macron est faible, soit il est très faible." Faut-il y voir un indice ? Se ranger du côté d'un président sortant "très faible" pourrait avoir un avantage : permettre à l'Ex de négocier au moment où il le souhaite - comprenez : après le premier tour de la présidentielle si cela lui chante - et à prix d'or son soutien. A une valeur bien supérieure à celle du parti Les Républicains, aujourd'hui, empêtré dans ses hésitations sur le mode de désignation de son candidat et dans l'absence de figure imposante." 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !