Génocide arménien : Sarkozy fait pression sur la Turquie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Génocide arménien : Sarkozy 
fait pression sur la Turquie
©

Opération séduction

Génocide arménien : Sarkozy fait pression sur la Turquie

En visite à Erevan, le chef de l'Etat a clairement adressé un message aux 500.000 arméniens de France.

"Je vais lancer une grenade dégoupillée", a lancé Nicolas Sarkozy devant une partie de la délégation, dans l'avion l'amenant à Erevan, en Arménie, jeudi 5 octobre, rapporte Le Figaro.

"La Turquie est un grand pays qui s'honorerait à revisiter son histoire, comme d'autres grands pays l'ont fait. Le négationnisme collectif est pire encore que le négationnisme individuel. Si la Turquie ne regarde pas son histoire en face, il faudra sans doute aller plus loin", a en effet lancé le chef de l'Etat. Une déclaration qui sonne comme une opération séduction à l'égard des 500.000 arméniens de France, à seulement six mois de l'élection présidentielle.

Le Figaro rappelle que Sarkozy s'était "engagé à faire adopter par le Sénat la loi qui pénalise le négationnisme d'État à l'égard du génocide arménien. Une promesse restée lettre morte. Déjà votée par l'Assemblée nationale en 2006, la loi est bloquée depuis lors à la Haute Assemblée".

La Turquie nie le massacre des Arméniens survenu en 1915.

Lu sur le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !