Nicolas Sarkozy cherche son coéquipier | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Nicolas Sarkozy à la recherche de son numéro deux
Nicolas Sarkozy à la recherche de son numéro deux
©Reuters

#2

Nicolas Sarkozy cherche son coéquipier

D’après le journaliste du Point Emmanuel Berretta, Nicolas Sarkozy chercherait à faire alliance avec de jeunes ténors du parti pour le prochain congrès… pour mieux s’occuper de 2017.

Si le retour de Nicolas Sarkozy est acté, a priori d’ici la fin du mois d’août, l’ancien président de la République réfléchit encore et toujours à la forme à donner.

Et il semblerait qu’il ne veuille pas revenir tout seul. D’après un article du journaliste politique du Point Emmanuel Berretta, mis en ligne le 30 juin 2014, Nicolas Sarkozy est à la recherche de son "numéro deux".

Trois noms sont évoqués par le journaliste : Nathalie Kosciusko-Morizet, Laurent Wauquiez et François Baroin. Tous trois se seraient vu proposer par l’ancien président de la République de composer un "ticket" avec lui afin de partir à l'abordage du parti lors du prochain congrès de l’UMP, le 29 novembre et le 6 décembre prochains. Un coéquipier qui serait cependant relégué au numéro 2 du duo, souligne le journaliste qui explique que pendant que ce dernier "ferait tourner la boutique", l’UMP, lui pourrait concocter son programme pour 2017.

Dimanche soir, comme pour couper l’herbe sous le pied de Nicolas Sarkozy, l’ancien Premier ministre François Fillon, qui vise lui aussi 2017, a encouragé la génération montante de l’UMP à prendre ses responsabilités. Et de citer comme premier nom de cette génération montante François Baroin. Une génération qui semble très courtisée à l’UMP.

 

 

Lu sur lepoint.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !