Nicolas Sarkozy appelle Emmanuel Macron à "quitter le gouvernement" pour rejoindre Les Républicains | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Nicolas Sarkozy appelle Emmanuel Macron à "quitter le gouvernement" pour rejoindre Les Républicains
©Reuters

L'ironie

Nicolas Sarkozy appelle Emmanuel Macron à "quitter le gouvernement" pour rejoindre Les Républicains

Le ministre de l’Économie a affirmé en privé que le statut de fonctionnaire n'était "plus adapté au monde tel qu'il va" et "plus justifiable compte tenu de ses missions"

Lors de son discours de clôture des journées parlementaires à Reims le 24 septembre dernier, Nicolas Sarkozy a réagi aux propos polémiques d'Emmanuel Macron sur le statut de fonctionnaire. L'ancien chef de l'Etat a ironisé sur le sujet et appelé l'actuel ministre de l'Economie à rejoindre le Parti des Républicains s'il pensait ce qu'il a dit. "Soit Emmanuel Macron pense ce qu’il dit et il doit quitter le gouvernement et nous rejoindre, soit il n’en pense pas un mot, il avoue qu’il a menti, il quitte le gouvernement et il prépare son retour dans le privé" a ainsi lancé le président de la droite. "La vie politique ne peut pas continuer comme ça parce que, quand ils mentent tous, nous en payons le prix".

La semaine dernière dans un contexte intime, Emmanuel Macron avait affirmé que le statut de fonctionnaire n'était "plus adapté au monde tel qu'il va" et "plus justifiable compte tenu de ses missions". Ces propos rapportés par plusieurs médias, ont déclenché la colère du secteur de la fonction publique et valu au ministre de recevoir une petite leçon de vie de la part de Marylise Lebranchu. La ministre de la Fonction publique a en effet appelé son confrère à "parler le moins possible". "Un ministre n'est pas libre de ses propos" avait-elle expliqué au micro d'Europe 1. De son côté, Manuel Valls qui a tout comme François Hollande réaffirmé son attachement au statut de fonctionnaire, a lui apporté son soutien au ministre de l'Economie et ironisé sur le plateau des Paroles et des Actes le 24 septembre dernier : "Emmanuel, tu n'as pas fait ça ?".


 

Lu dans le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !