Nicolas Sarkozy : 59% des sympathisants souhaitent qu'il soit le candidat UMP en 2017, baisse de 6 points | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Nicolas Sarkozy baisse dans les différents sondages
Nicolas Sarkozy baisse dans les différents sondages
©Reuters

C'est pas gagné

Nicolas Sarkozy : 59% des sympathisants souhaitent qu'il soit le candidat UMP en 2017, baisse de 6 points

Un sondage de l'Ifop pour le Nouvel Observateur montre une érosion de l'ancien président de la République.

"Pour l'instant, je suis sur la rocade. Bientôt, je vais prendre la bretelle d'autoroute, je vais accélérer, et ils seront tous derrière moi !" disait récemment Nicolas Sarkozy en privé. Le candidat à la présidence de l'UMP va devoir mettre le turbo dans les prochaines semaines car pour le moment, les différents sondages montrent qu'il s'enlise quelque peu. Nouvel exemple en date ce jeudi matin avec un sondage de l'Ifop pour le Nouvel Observateur.

59% des sympathisants UMP souhaitent que l'ex-président de la République soit leur candidat lors de la présidentielle de 2017, contre 28% qui lui préfèrent Alain Juppé. En donnée, c'est évidemment un bon résultat mais il faut s'intéresser à la tendance et constater qu'il perd en effet 6 points par rapport au même sondage effectué lors de son retour. En revanche, Alain Juppé est en hausse avec une prograssion de 5 points (il était à 23% lors de la précédente enquête).

"Il n'y a pas d'érosion, il a juste fait le minimum pour l'instant. Vous allez voir lorsqu'il va accélérer" expliquait un des proches de Nicolas Sarkozy récemment. Officiellement, dans le camp Sarkozy, il n'y a pas d'inquiétude. Mais l'ancien président s'agacerait en privé d'être talonné d'aussi près par ses principaux rivaux. En tout cas, ce sondage montre aussi que "l'écart se resserre plus encore si l'on ajoute le centre droit : l'addition des sympathisants UMP et UDI penche pour Sarkozy à 51%, mais Juppé se rapproche avec 34%" écrit encore le Nouvel Obs.

En ce qui concerne l'ensemble des Français, 29% souhaitent que Alain Juppé soit le candidat de la droite en 2017. L'ex-chef de l'Etat est donné à 22%. La partie est donc loin d'être gagnée pour Nicolas Sarkozy.

Sondage Ifop pour "Le Nouvel Observateur", réalisé du 7 au 10 octobre 2014, auprès d'un échantillon de 2.338 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Lu sur Le Nouvel Observateur

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !