Nicolas Dupont-Aignan va porter plainte contre Stéphane Guillon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Nicolas Dupont-Aignan va porter plainte contre Stéphane Guillon
©Reuters

En colère

Nicolas Dupont-Aignan va porter plainte contre Stéphane Guillon

L'humoriste avait tourné en dérision le décès de sa mère après son ralliement à Marine Le Pen lors de l'élection présidentielle.

Les faits remontent au 1er mai dernier. Lors de l’entre-deux-tours de la présidentielle, l’humoriste, Stéphane Guillon avait tourné en dérision la mort de la mère de Nicolas Dupont-Aignan sur LCI. "Il a perdu sa maman il y a deux jours donc j’ai respecté ce moment. Je me suis dit que ma mère aurait fait la même chose si je m’étais engagé aux côtés de Marine Le Pen et si j’avais déclaré être son Premier ministre, vouloir travailler avec elle : je pense que ma mère se serait aussi laissée mourir comme Madame Dupont-Aignan", avait-il déclaré. Une blague de mauvais goût qui avait fait polémique. Stéphane Guillon avait alors défendu "un droit à l'humour noir".

Ce lundi 29 mai, invité sur LCI, le président du parti Debout la France est revenu sur le sujet et a annoncé qu'il va porter plainte contre l'humoriste de C8. "Je vais vous dire, déjà l’entendre une fois, c’était insupportable, l’entendre deux fois, vous me faites beaucoup de peine", a-t-il déclaré après avoir revu les images de l'intervention de Stéphane Guillon. "Mais comment je pourrais pardonner une telle ignominie ? Si c’était un humoriste de droite contre un homme de gauche, tout le monde aurait pris la défense de cet homme politique de gauche, mais parce que c’était moi et parce que je faisais un choix différent, personne ne m’a défendu", a-t-il fait savoir.

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !