Neige et verglas : Météo France lance une nouvelle alerte, le mauvais temps a fait trois victimes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Neige et verglas : Météo France lance une nouvelle alerte, le mauvais temps a fait trois victimes
©

Froid et dangereux

Neige et verglas : Météo France lance une nouvelle alerte, le mauvais temps a fait trois victimes

Deux décès ont été causés par des accidents de la circulation.

Les premières chutes de neige de la saison dans l'est de la France ont provoqué la mort de trois personnes et privé 100 000 foyers d'électricité. Météo France a d'ailleurs lancé une nouvelle alerte en vigilance orange pour la neige et le verglas dans cette région.

Ce jeudi, deux des trois décès sont survenus à la suite d'accidents de la route. Selon les pompiers, une jeune femme a eu un accident près de Mulhouse (Haut-Rhin), peu après 8h00, ce matin. La conductrice de 20 ans a dérapé et s'est encastrée dans un arbre.

La neige a également provoqué un accident de car sur l'A31, en Haute-Marne, dans la nuit de mercredi à jeudi. Le car, en provenance du Maroc, se rendait à Bruxelles et Düsseldorf avec une vingtaine de passagers à son bord. L'accident qu'il a subi a coûté la vie d'une personne et a gravement blessé deux autres. Mercredi soir, un technicien ERDF en étant électrocuté lors d'un dépannage sur le réseau basse tension dans le Puy-de-Dôme.

L'A43 et l'A41 entre Chambéry et Lyon ainsi que l'A48 vers Grenoble et vers Lyon sont toujours interdites aux poids lourds. L'intégralité du réseau routier de l'Isère est, lui aussi, interdit aux poids lourds, à l'exception de l'A7. La situation s'est toutefois nettement améliorée dans la Loire. Mais ces régions devraient encore voir tomber la neige ce jeudi soir vers 23h00.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !