Municipales à Paris : Jean-François Copé suspend Charles Beigbeder | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Municipales à Paris : Jean-François Copé suspend Charles Beigbeder
©

Dissident sanctionné

Municipales à Paris : Jean-François Copé suspend Charles Beigbeder

L'entrepreneur a présenté une candidature dissidente à celle de Nathalie Kosciusko-Morizet.

Selon les informations du JDD, Jean-François Copé a décidé ce jeudi de lancer une procédure de "suspension en vue d'une exclusion" de Charles Beigbeder. Le président de l'UMP soumettra sa décision mercredi prochain au bureau politique du parti. L'entrepreneur a beau être un proche de Jean-François Copé, il a fauté en décidant de se présenter aux élections municipales à Paris contre Nathalie Kosciusko-Morizet.

"On ne peut pas se payer le luxe de ce genre de dissensions, avait prévenu le patron de l'UMP jeudi matin sur RMC. Si Charles Beigbeder maintient sa candidature, je n'aurais pas le choix, je devrais le suspendre du parti." Dans le même temps, le candidat dissident avait assuré sur RFI qu'il irait "jusqu'au bout", malgré la tentative de médiation de Jean-François Copé.

Mercredi, il a proposé à Charles Beigbeder la troisième place sur la liste UMP du VIIIe arrondissement de la capitale. Une position qui aurait permis à l'homme d'affaires de siéger au conseil de Paris. Mais l'intéressé y a vu une "proposition assez ridicule, car si je conduis une liste libre et indépendante dans le VIIIe, je suis quasiment assuré d'être conseiller de Paris".

Lu sur le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !