Municipales à Marseille : Pape Diouf pourrait se présenter dans les quartiers nord | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Municipales à Marseille : Pape Diouf pourrait se présenter dans les quartiers nord
©Reuters / Charles Platiau

Suspense

Municipales à Marseille : Pape Diouf pourrait se présenter dans les quartiers nord

L'ancien président de l'OM, candidat à la mairie de Marseille, réfléchit à se présenter dans les quartiers nord de la cité phocéenne.

Ni le centre, ni le sud, mais plutôt au nord. Ce jeudi 13 février, Pape Diouf, candidat à la mairie de Marseille depuis le 3 février 2014, a donné quelques précisions sur le secteur de Marseille où il compte jeter son dévolu et se présenter… sans indiquer précisément où. "Ca va se décider entre demain et après-demain [...] mais il y a de fortes chances que je sois du côté du nord de la ville", a déclaré l’ancien président de l’OM sur le plateau du Talk Orange-Le Figaro.

Quid du 8e secteur, un des secteurs du nord de la ville, où est élue la socialiste Samia Ghali, et où elle se représente ? Pape Diouf ne pense pas s’y présenter : "Avec Samia, j’ai plus qu’une relation de courtoisie, j’ai une relation d’amité". Pas question non plus, a priori, de se présenter dans le 3e secteur, central, où la ministre déléguée aux Personnes handicapées Marie-Arlette Carlotti sera tête de liste : "Non, je ne crois pas", explique-t-il. Reste donc le 7e secteur, qui comprend les 13e et 14e arrondissement de la ville, dont l’actuel maire est le socialiste Garo Hovsepian. Une hypothèse déjà évoquée par Le Figaro en début de mois.

Pourquoi ne pas avoir rallié la candidature du socialiste Patrick Mennucci ? Sur le plateau, interrogé par Yves Thréard, il explique : "Parce que la politique en tant que phénomène politicien ne m’a jamais attiré [...] Aller avec Patrick Mennucci, c’était d’entrée dire aux gens ‘je rentre dans le jeu politique’, celui qui justement fait que les Marseillais tournent le dos à la chose publique puisque le parti le plus important à Marseille, on le sait, c’est le parti des abstentionnistes".

Mais malgré sa notoriété, la candidature de Pape Diouf ne décolle pas. Dans un récent sondage pour i>Télé et 20minutes publié le 10 février, ce dernier était crédité d'à peine 4 % des intentions de vote.

Lu sur Lefigaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !