Municipales à Hénin-Beaumont : le FN de Steeve Briois l'emporterait | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Municipales à Hénin-Beaumont : le FN de Steeve Briois l'emporterait
©Reuters

Donné gagnant

Municipales à Hénin-Beaumont : le FN de Steeve Briois l'emporterait

Selon un sondage Ifop pour La Voix du Nord et Europe 1 publié ce mardi, le candidat Front national obtiendrait 50,5% des voix au second tour.

Régulièrement cité parmi les outsiders mais jamais placé. Depuis le temps, Steeve Briois ne devait plus vraiment l'espérer. Après avoir échoué lors des deux dernières élections municipales, le candidat du Front national est cette fois donné gagnant à Hénin-Beaumont. En effet, selon un sondage Ifop pour La Voix du Nord et Europe 1 publié ce mardi, le secrétaire général du FN obtiendrait 50,5% des voix et remporterait donc la mairie de cette commune. De justesse, mais devant quand même. Avec un tel sondage à seulement quelques semaines du scrutin, jamais le Front national ne se sera retrouvé dans une conjoncture plus favorable à Hénin-Beaumont. En effet, comme l'indique Europe 1, « depuis les municipales de 1995, c'est la première fois qu'un sondage donne le FN gagnant dans une ville ».

Conseiller municipal dans la commune depuis 1995, Steeve Briois est crédité de 44% des intentions de vote au premier tour. "En 2008, Steeve Briois se voyait attribuer par l'Ifop 31% des suffrages puis 35% en 2009 [scrutin partiel organisé après la révocation du maire divers gauche, Gérard Dalongeville, pour détournement de fonds publics]", souligne La Voix du Nord.

Face au parti de Marine Le Pen, la liste emmenée par le maire sortant Eugène Binaisse et soutenue par le PS et Europe-Ecologie-Les-Verts recueillerait 35% des suffrages. La liste de Jean-Marc Legrand, soutenue par l'UMP et de l'UDI obtient, elle, 6% des intentions de vote, suivie par le Front de Gauche emmené par David Noël. Si Steeve Briois devient maire, Europe 1 note que la gauche perdrait alors la commune pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !