Municipales 2014 à Forbach : Florian Philippot en tête au 1er tour selon un sondage | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Municipales 2014 à Forbach : Florian Philippot en tête au 1er tour selon un sondage
©

Tendance

Municipales 2014 à Forbach : Florian Philippot en tête au 1er tour selon un sondage

Le vice-président du FN devancerait ainsi le candidat socialiste et maire sortant.

Les élections municipales sont à la fois proches et lointaines mais chaque sondage est à prendre au sérieux. Comme une indication. Et celui de ce mardi réalisé par l'Ifop à Forbach risque de faire parler de lui. En effet, Florian Philippot arriverait en tête du premier tour et serait en passe de l'emporter au deuxième tour. Le vice-président du Front national recueillerait 35% des voix, selon l'IFOP pour Europe 1 et le Républicain Lorrain. Laurent Kalinowski, le représentant du PS serait à 33%. Alexandre Cassaro, le candidat de l'UMP serait crédité de 17,5% des intentions de vote et Eric Diligent dissident de droite 14,5%.

Florian Philippot, Laurent Kalinowski et Alexandre Cassaro seraient donc qualifiés pour le second tour. Ce dernier serait des plus serré selon le sondage. Le vice-président du Front national et le socialiste obtiendraient 38% des intentions de vote et l'UMP 24%. Les deux hommes s'étaient déjà affrontés aux législatives et le candidat du PS l'avait emporté.

Va-t-il y avoir un retournement de situation dans cette ville de 22 000 habitants ? Réponse les 23 et 30 mars. Reste que pour le FN, cette tendance est une nouvelle positive. Et ce sondage favorable pourrait bien ne pas être un cas isolé en France...

Le sondage a été réalisé du 19 au 20 février par téléphone, sur un échantillon représentatif de la population de Forbach de 501 personnes. Notice complète consultable auprès de la commission nationale des sondages.

A lire - Quand Florian Philippot veut rétablir des contrôles aux frontières en évacuant un peu vite le problème que ça poserait à ceux de ses électeurs potentiels qui travaillent en Allemagne

Lu sur Europe1.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !