Municipales 2014 : les listes UMP/UDI en tête des intentions de vote | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Municipales 2014 : les listes UMP/UDI en tête des intentions de vote
©

Sondage

Municipales 2014 : les listes UMP/UDI en tête des intentions de vote

Elles sont créditées de 29% des intentions de vote, devant le PS (21%) et le FN (17%) selon un sondage Ifop pour le JDD.

Les élections municipales se rapprochent à grands pas. Nous sommes très exactement à 50 jours du second tour. Autant dire que tout se joue dans ces derniers instants et que les sondages prennent de plus en plus de valeur. Ainsi, la droite doit certainement se réjouir de l’enquête publiée ce dimanche dans le JDD. En effet, selon un sondage Ifop, les listes de l’alliance UMP/UDI sont placées en tête des intentions de vote à 29 %, devant le Parti socialiste (21 %) et le Front national (17 %). Selon cette même enquête, 11 % des sondés souhaitent voter pour des listes du Front de gauche et 8 % pour Europe Écologie-Les Verts. Enfin, 10% des personnes interrogées disent ne vouloir voter pour aucune de ces listes et 4 % ne se prononcent pas.

Le Journal du Dimanche note un « autre signe favorable pour la droite » : 46% des personnes interrogées souhaitent la victoire des listes UMP/UDI/FN contre 40% pour les listes PS/EELV/FG. "C’est la première fois depuis 2007 que le souhait de victoire est favorable à la droite", analyse Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’Ifop. "La gauche n’est pas en effondrement. Elle est fragmentée avec une déception chez les électeurs de François Hollande" poursuit-il dans les colonnes du JDD.

En termes de participation, 67 % des sondés comptent aller voter (contre 65 % début janvier) et 33 % pensent donc s'abstenir pour les scrutins des 23 et 30 mars. Mais cette participation n’est pas équitablement répartie. En effet, le JDD indique que « c’est à droite que les électeurs sont davantage mobilisés qu’à gauche ». Les candidats socialistes ont donc du souci à se faire.

Le sondage a été effectué par téléphone les 7 et 8 février 2014 selon la méthode des quotas sur un échantillon de 1 007 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Lu sur le JDD.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !