Municipales 2014 : Copé exhorte Hollande à s’exprimer avant dimanche | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Municipales 2014 : Copé exhorte Hollande à s’exprimer avant dimanche
©

M’entends-tu ?

Municipales 2014 : Copé exhorte Hollande à s’exprimer avant dimanche

Le président de l’UMP souhaite que le chef de l’Etat livre le nom du futur nouveau Premier ministre, en cas de remaniement, avant le second tour des élections municipales.

François Hollande doit s’adresser aux Français au lendemain des élections municipales. Un remaniement et/ou un cadeau fiscal aux ménages sont deux thèmes qu'il pourrait être aborder.

Un calendrier qui ne va pas à au chef de l’opposition, Jean-François Copé. Ce mercredi matin sur France 2le président de l’UMP presse François Hollande à s'exprimer avant le second tour et lui demande de livrer le nom du futur Premier ministre, au cas où Jean-Marc Ayrault soit remercié. "Je crois qu’il est indispensable que François Hollande acte qu’il doit changer de politique et pour cela il lui faut un nouveau premier ministre [...] Je pense qu’il serait de meilleur gouvernance qu’il dise dès à présent le nom du prochain Premier ministre, pour qu’au moins on sache s’il a l’intention d’entendre le message des Français et de changer, ou non, cette politique qui est désastreuse pour la France."

En outre, Jean-François Copé a demandé à François Hollande "si sa défaite se confirme dimanche prochain, il faut, en geste d'apaisement, qu'il accepte de retirer la réforme des rythmes scolaires, qui a totalement perturbé la communauté éducative, ou qu'à tout le moins il en laisse le libre choix pour les communes". Par ailleurs, il a enjoint le chef de l'Etat à "donner le contenu de ce plan qui est aujourd'hui caché, donc antidémocratique, des 50 milliards de baisse de dépenses publiques qu'il a préparé dans le plus grand secret, pour que l'on sache ce qu'il en est de la réalité des choses".

 

Lu sur Francetvinfo.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !