Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

Insécurité

Mulhouse : Manuel Valls promet l’ordre républicain partout

Le ministre de l’Intérieur, en déplacement dans le quartier de Bourtzwiller à Mulhouse, a également réagit aux propose de Jean-Claude Gaudin, le maire de Marseille.

Le ministre de l’Intérieur en visite dans le Haut-Rhin a promis que l’ordre républicain serait rétablit "partout" en France. "Face à cette volonté d'imposer un ordre qui est celui de la délinquance, parfois d'une forme de communautarisme, de radicalisme religieux, il n'y a qu'une seule réponse, la République partout, l'ordre républicain pour rétablir la tranquillité", a-t-il déclaré.

Critiqué pour sa ligne sécurotaire au sein de son parti, le ministre a estimé que "la sécurité est un droit" et que les citoyens "doivent savoir que nous voulons d'abord les protéger parce que toutes les politiques éducatives ou économiques ou sociales qui sont mises en place ne peuvent trouver des résultats que si l'ordre et la sécurité l'emportent", a-t-il affirmé.

Manuel Valls a également annoncé que Mulhouse ferait partie des villes concernées par la deuxième vague des zones de sécurité prioritaires (ZSP). Le syndicat Alliance police nationale réclamait en effet qu’une telle mesure soit prise. Alors que les quinze premières ZSP, synonymes de moyens accrus pour la sécurité, doivent être mises en place en ce mois de septembre, la liste des futurs quartiers éligibles sera annoncée "dans les prochaines semaines" pour une mise en place en 2013.

Le ministre de l'Intérieur a dit "regretter" les propos du maire UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin, qui l'accusait samedi, de privilégier les municipalités socialistes. "Je suis le ministre de l'Intérieur et je veux travailler, c'est ma mission, c'est mon devoir, avec tous les élus, quel que soit leur bord politique", a-t-il affirmé devant le maire UMP de Mulhouse, Jean Rottner. "Au lieu de polémiquer, le maire de Marseille doit prendre ses responsabilités, s'engager pleinement dans la lutte contre la délinquance qu'il a sous-estimée pendant des années", a-t-il ajouté en rappelant que la sécurité à Marseille ferait l'objet d'une réunion interministérielle le 6 septembre.

Lu sur Reuters

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !