Mouvements de fonds suspects: Michèle Alliot-Marie visée par une enquête | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Mouvements de fonds suspects: Michèle Alliot-Marie visée par une enquête
©

Mamma mia !

Mouvements de fonds suspects: Michèle Alliot-Marie visée par une enquête

La justice enquête sur des mouvements de fonds entre des associations de Saint-Jean-de-Luz et un hôtel dirigé par le père de Michèle Alliot-Marie où celle-ci a des parts, selon Le Parisien.

Le Parisien révèle vendredi 11 octobre que l'ancienne ministre Michèle Alliot-Marie et son père, Bernard Marie, sont visés par une information judiciaire pour "abus de confiance au préjudice de plusieurs associations locales" ouverte le 13 juin 2013 par le parquet de Nanterre après six mois d'enquête préliminaire.

L'enquête porte sur des mouvements de fonds suspects entre des associations de Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques) et un hôtel de la ville dirigé par le père d'Alliot-Marie et dans lequel celle-ci a des parts. Les sommes en jeu avoisinent les 200 000 euros.

Selon les informations du Parisien, aucun montage financier complexe n’aurait découvert à Saint-Jean-de-Luz. "L’argent a emprunté plusieurs circuits, précise une source proche de l’enquête au journal. Mais ils sont assez simples. Il ne semble pas que l’on rencontre, dans cette affaire, le moindre compte offshore".

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !