Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25
©Eliot BLONDET / POOL / AFP

Manifestations

Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25

Les appels à faire grève le 5 décembre prochain contre la réforme des retraites se multiplient. Selon des informations de Franceinfo, Emmanuel Macron ne participera pas finalement à la COP25 qui doit démarrer le 2 décembre à Madrid. Son agenda sera allégé et recentré sur la France.

Le président de la République Emmanuel Macron va modifier son emploi du temps au début du mois de décembre. Le gouvernement sera confronté à un important mouvement social. Les syndicats ont lancé un appel à la grève pour le 5 décembre contre la réforme des retraites.  

D'après des informations de Franceinfo et du Parisien, Emmanuel Macron ne participera pas à la COP25 qui va  débuter le 2 décembre à Madrid. Le chef de l'Etat français ne restera qu'une journée au Sommet de l'Otan, prévu le 4 décembre à Londres. 

Le déplacement du président Emmanuel Macron en Côte d'Ivoire le 11 décembre est également en suspens.

L'Elysée souhaite donc alléger la séquence internationale du président de la République à l'occasion de la forte mobilisation attendue pour le 5 décembre. 

Ce vaste mouvement de grève pourrait paralyser une grande partie du pays.

Selon ses conseillers cités par différents médias, le chef de l'Etat n'est pas inquiet mais "concentré". 

Le chef de l'Etat souhaite privilégier une stratégie sur le plan national afin d'être à l'écoute des Français et pour rendre compte de son action. 

Il effectue ainsi un déplacement à Amiens dans la Somme ce jeudi et vendredi. 

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !