Moscou va opposer son veto à une résolution de l'ONU sur la Syrie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Moscou va opposer son veto à une résolution de l'ONU sur la Syrie
©REUTERS/Carlo Allegri

Barrage

Moscou va opposer son veto à une résolution de l'ONU sur la Syrie

Les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont proposé un projet de résolution amendé, proche du texte présenté aux 15 membres du Conseil la semaine dernière, qui condamne l'attaque du 4 avril et demande au gouvernement syrien de coopérer à l'enquête.

Une semaine après l'attaque chimique présumée menée en Syrie le 4 avril, le Conseil de sécurité des Nations unies devrait voter mercredi un texte présenté par les Etats-Unis, le Royaume-uni et la France, visant à "faire avancer l'enquête". 

Mais selon l'agence de presse Interfax, qui cite le vice-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov, Moscou juge cette initiative inacceptable, et exprime son intention d'opposer son veto.

>>>> À lire aussi : Bombardement en Syrie et attentat à Stockholm : est-on à la veille d’une conflagration généralisée ?

Les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont proposé un projet de résolution amendé, proche du texte présenté aux 15 membres du Conseil la semaine dernière, qui condamne l'attaque du 4 avril et demande au gouvernement syrien de coopérer à l'enquête. La quasi-totalité des pays occidentaux estiment qu'il s'agit d'une attaque au gaz sarin et qu'elle est imputable aux forces du président Bachar al Assad, ce que Damas dément.

Moins de 72 heures après cette attaque, Washington a bombardé une base militaire au nord de Damas, ravivant les divergences avec Moscou. 

 

 

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !