Mory Ducros : accord trouvé, les indemnités de départs passent de 21 à 30 millions d'euros | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Mory Ducros : accord trouvé, les indemnités de départs passent de 21 à 30 millions d'euros
©

Arrangement

Mory Ducros : accord trouvé, les indemnités de départs passent de 21 à 30 millions d'euros

La recevabilité de l'offre de reprise de l'entreprise par Arcole Industries a été validée.

A près des jours et des jours de conflit, une solution a été trouvée chez Mory-Ducros. Le plan social a en effet été amélioré, passant de 21 à 30 millions d'euros. C'est donc le fin de conflit. Un communiqué provenant des ministères du Travail, des Transports et du Redressement productif a été envoyé ce jeudi. "Après une journée et une nuit de négociation conduites sous l'égide du ministre du Redressement productif", les organisations syndicales CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC (...) "se sont déclarées prêtes à signer l'accord collectif permettant la levée des conditions suspensives et donc la recevabilité de l'offre" de reprise de Mory Ducros par Arcole Industries, indique-t-il.

"Une offre de reprise sauvegardant 2 210 emplois" sur environ 5 000 et "un plan social revu à la hausse pour les salariés non repris" ont été décidés. L'offre de reprise, une fois validée par toutes les parties, "ce qui est en cours" selon les ministères, sera présentée vendredi au tribunal de commerce de Pontoise.

De ce fait, les syndicats devraient voter la levée immédiate des blocages et le redémarrage dans les meilleurs délais des activités de l'entreprise. Le blocage du site d'Artenay (Loiret) "a d'ores et déjà été levé", selon le ministère.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !