Le dernier poilu meurt à 110 ans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Le dernier poilu 
meurt à 110 ans
©

Fin d'une époque

Le dernier poilu meurt à 110 ans

Claude Choules, le dernier combattant de la Première Guerre mondiale, est mort à 110 ans en Australie.

Une page se tourne avec la mort du dernier combattant de la Première Guerre mondiale. Le Britannique Claude Choules, installé en Australie depuis plusieurs années, est décédé à Perth dans la nuit de mercredi à jeudi. Il était aussi devenu l'homme le plus âgé du pays en fêtant son 110e anniversaire en mars dernier.

Surnommé "Chouckles" par ses camarades, il est le dernier d'une communauté de 70 millions d'hommes engagés dans le premier conflit planétaire de l'histoire. Recruté dès l'âge de 15 ans par la Royal Navy, il a servi sur deux bâtiments différents, avant d'assister à la reddition de la flotte allemande en 1918. Il est ensuite parti pour l'Australie, où il a continué sa carrière militaire jusqu'à la Seconde guerre mondiale.

D'après sa famille, Claude Choules n'évoquait que très rarement son passé militaire.

Il ne resterait plus qu'une vétérante de la Première Guerre mondiale, la Britannique Florence Green. Mais cette dernier n'avait qu'une fonction civile au sein de la Royal Air Force. Le dernier poilu français, Lazare Ponticelli, est mort en 2008, lui aussi à l'âge de 110 ans.

Lu sur le Sydney Morning Herald

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !