Mort de l'ancien ministre gaulliste Jean Charbonnel | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Mort de l'ancien ministre gaulliste Jean Charbonnel
©

Décès

Mort de l'ancien ministre gaulliste Jean Charbonnel

Il était secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères sous le général de Gaulle en 1966-1967. Il est décédé à l’âge de 87 ans à Paris.

C’est une figure du Gaullisme qui nous a quitté ce jeudi. Jean Charbonnel, ancien ministre sous le général de Gaulle et ancien maire de Brive-la-Gaillarde (1966-1995), en Corrèze, est décédé à l’âge de 87 ans. Il avait notamment été secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères en 1966-1967 puis ministre du Redressement industriel en 1972-1974. En Corrèze, il avait été député de la 2ème circonscription à trois reprises entre 1962 et 1993. Mais c’est autour de l’affaire Robert Boulin que l’homme politique a livré son plus gros combat. Si la théorie officielle veut que cet ancien ministre de Valéry Giscard d’Estaing, et également pressenti pour Matignon, se serait suicidé en 1979, Jean Charbonnel parlait d’assassinat politique. En 2009, il a notamment expliqué ne plus avoir "de doute, je pense qu’il a été assassiné", sur France Inter.

L’année dernière, Jean Charbonnel a affirmé être prêt à livrer à la garde des Sceaux, Christiane Taubira, deux noms qu’une autre figure du Gaullisme, Alexandre Sanguinetti, lui avait fourni comme étant les responsables de la mort de Robert Boulin. Le procureur général de Paris s’était opposé à la réouverture de l’enquête en juin 2011. Celle-ci avait été conclue par un non-lieu en 1991.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !