Mort de Christophe de Margerie : 4 employés de l'aéroport Vnokouvo en garde à vue | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Christophe de Margerie est mort le 20 octobre
Christophe de Margerie est mort le 20 octobre
©WP

Suite

Mort de Christophe de Margerie : 4 employés de l'aéroport Vnokouvo en garde à vue

Il s'agirait du chef des nettoyeurs de pistes, du responsable du contrôle des vols, d'un aiguilleur du ciel "stagiaire" et de son supérieur.

Les enquêteurs russes et français veulent savoir précisément comment l'avion de Christophe de Margerie a pu percuter une déneigeuse sur la piste au moment du décollage. Qui est responsable de cet accident qui a coûté la vie au PDG de Total ? Ils tentent de répondre à cette question. Pour cela, 4 employés de l'aéroport Vnokouvo ont été placés en garde à vue ce jeudi matin, selon des autorités russes.

D'après un communiqué, il s'agirait du chef des nettoyeurs de pistes, du responsable du contrôle des vols, d'un aiguilleur du ciel "stagiaire" et de son supérieur. Par ailleurs, l'employé de 60 ans conducteur de la déneigeuse, Vladimir Martynenko, a été placé en détention pour deux mois par un tribunal de Moscou. Il a été reconnu qu'il avait 0,6 grammes d'alcool dans le sang au moment de l'accident. 

La collision se serait produite à l'intersection entre deux pistes, où le chasse-neige n'aurait pas dû se trouver, ont indiqué deux témoins de l'accident. Selon Viktor Sorotchenko, le vice-président du Bureau d'enquête pour la sécurité de l'aviation civile russe (MAK) cité par des agences russe, "de telles collisions sont extrêmement rares et ne peuvent survenir qu'en raison d'un manque de coordination entre les différents services de l'aéroport". 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !