Moralisation de la vie politique : Fillon révèle son patrimoine, Copé "attend la loi" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
François Fillon a révélé le montant de son patrimoine
François Fillon a révélé le montant de son patrimoine
©Reuters/Charles Platiau

Chacun son tour

Moralisation de la vie politique : Fillon révèle son patrimoine, Copé "attend la loi"

François Fillon a déclaré ce lundi au journal de France 2 posséder une maison estimée à 650 000 euros et avoir 100 000 euros d'épargne.

Il l'avait annoncé, il l'a fait. Ce lundi soir, François Fillon, en plein direct sur France 2 a révélé le montant de son patrimoine. L'ancien Prmeier ministre a déclaré posséder une maison de 440 000 euros dans la Sarthe. "Aujourd'hui, elle vaudrait 650 000 euros" a-t-il indiqué avant d'ajouter : "J'ai également 100000 euros d'épargne". François Fillon en a aussi profité pour s'attaquer vivement à François Hollande. Il reproche au président de la République d'être "faible" et de "diluer ses problèmes en voulant les étendre à toute la classe politique".

"Il est responsable mais il rejette cette responsabilité sur les autres" a-t-il affirmé, en faisant référence au projet de loi sur la moralisation de la vie politique. Plus tôt dans la journée Matignon s'était aussi engagé à publier "d'ici le 15 avril" les déclarations de patrimoine de tous les membres du gouvernement. Une décision qui divise. Certains ayant pris, comme François Fillon, les devants. D'autres étant plus réticents à en faire de même. C'est le cas de Jean-François Copé. Le président de l'UMP a assuré qu'il publierai sa déclaration de patrimoine dès que la loi promise par l'exécutif sera promulguée. "Je m'y conformerai", a-t-il certifié.

Selon son entourage, le député-maire de Meaux y met toutefois une condition : que cette loi prévoie "les moyens de vérification de ce qui est déclaré. Sinon, c'est de la communication". Depuis l'affaire Cahuzac, plusieurs personnalités ont publié l'état de leur patrimoine. Marie-Arlette Carlotti a été la première ministre (déléguée aux personnes handicapées et à l'exclusion), à le faire, sur son blog. Elle a affirmé l'avoir fait dans un souci de "transparence" et avant qu'une loi annoncée par le gouvernement ne l'y oblige. En fin d'après-midi, les deux ministres écologistes, Cécile Duflot et Pascal Canfin, ainsi que les trois présidents de groupes parlementaires EELV (Jean-Vincent Placé au Sénat, François de Rugy et Barbara Pompili à l'Assemblée nationale) ont fait de même sur le site internet de EELV.

Les anciens ministres Bruno Le Maire (sur son blog) et Laurent Wauquiez (dans le Journal du Dimanche) ont également publié leur patrimoine. Leur ancien collègue au gouvernement, Xavier Bertrand, s'est déclaré "favorable" à la transparence. Face au scandale déclenché par l'aveu de fraude fiscale de l'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac qui a conduit à sa mise en examen, le gouvernement a en effet annoncé qu'il préparait "des mesures sévères pour garantir la transparence, le respect de la loi et la probité". Un projet de loi défendu par le ministre des Relations avec le Parlement Alain Vidalies sera présenté le 24 avril en Conseil des ministres.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !