Mohamed Merah touché par deux tirs mortels | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Mohamed Merah touché par deux tirs mortels
©

Cible mouvante

Mohamed Merah touché par deux tirs mortels

L'autopsie du terroriste révèle qu'il était encore vivant au moment de sauter du balcon.

Atteint d'au moins vingt balles au cours de l'assaut du RAID contre lui, Mohamed Merah n'aurait été touché que par deux tirs mortels, selon les premiers résultats de l'autopsie. Pratiquée jeudi à l'institut médico-légal de Bordeaux, celle-ci révèle que la plupart des projectiles ont atteint les bras et les jambes du terroriste, qui était vêtu d'un gilet pare-balles. En dépit des rafales tirées par les policiers alors qu'il était de dos, le jeune homme était donc vivant lorsqu'il est sorti sur le balcon pour s'en jeter.

Ce n'est qu'à ce moment-là que les deux tirs mortels l'ont atteint, le premier sur le côté gauche du front, le deuxième à l'abdomen. Cette dernière balle a traversé le corps du forcené en pénétrant par le flanc gauche et ressortant par le flanc droit. Selon une source judiciaire, il est impossible de déterminer lequel de ces deux projectiles lui a été fatal. Des examens toxicologiques, entre autres, doivent encore être menés sur le corps du suspect des trois tueries de Montauban et Toulouse.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !