Mistral : la France a de nouveaux acheteurs potentiels, affirme Jean-Yves Le Drian | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Mistral : la France a de nouveaux acheteurs potentiels, affirme Jean-Yves Le Drian
©Reuters

Solutions de secours

Mistral : la France a de nouveaux acheteurs potentiels, affirme Jean-Yves Le Drian

Après l'accord franco-russe qui met un terme à la livraison des bâtiments de guerre, le ministre de la Défense indique que d'autres pays sont intéressés pour les acquérir.

La crise diplomatique entre la France et la Russie est terminée. Du moins, celle qui concerne la vente des deux Mistrals dont Paris récupérera la plein propriété et Moscou les frais engagés. "La France remboursera à la Russie l'ensemble des frais engagés pour l'acquisition de ces bateaux. Leur prix initial était de 1,2 milliard d'euros. Le prix de l'accord, qui est le meilleur possible, sera inférieur puisque la Russie sera remboursée des engagements financiers qu'elle a pu mobiliser", explique-t-il à RTL.

Ce qui ne signifie pas qu'une nouvelle vente est impossible car d'autres pays sont intéressés. "Ils sont nombreux car ce sont de très beaux bateaux et ils ont plusieurs usages" indique le ministre.

La vente des navires à la Russie avait été suspendue puis annulée suite à la crise en Ukraine et en Crimée. "La crise est toujours là" souligne Jean-Yves Le Drian. "Il a semblé au président de la République qu'il n'était pas souhaitable d'ajouter du risque à la menace et de livrer ces deux bateaux".

Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !