La dangereuse migration du plancton et des baleines | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
La dangereuse migration du plancton et des baleines
©

Réchauffement climatique

La dangereuse migration du plancton et des baleines

Les scientifiques tirent la sonnette d'alarme, alors que des phénomènes inhabituels sont observés dans le Passage du Nord-Ouest.

Une baleine qui dévie de son itinéraire naturel, du plancton retrouvé là où il ne devrait pas être : des modifications des l'environnement naturel induites par le réchauffement climatique inquiètent vivement les scientifiques. A la suite de l'échouage d'une baleine de 13 mètres de long sur une plage israélienne, ils ont conclu a l'ouverture d'un passage inhabituel dans les glaces du passage du Nord-Ouest, reliant l'Océan Atlantique à l'océan Pacifique.

Parallèlement, les scientifiques ont découvert du plancton dans l'Atlantique nord, où il n'avait manifestement  pas existé jusque-là, et ce pendant au moins 800.000 ans.

 "Les implications sont énormes. Un seuil a été franchi", alerte  Philip C. Reid, de la fondation Alister Hardy  pour la science des océans de Plymouth, en Angleterre. "C'est une indication de la vitesse à laquelle le changement se produit aujourd'hui sur terre à cause du changement climatique",  ajoute t-il.

Une telle migration aurait été observée pour la dernière fois, selon lui, il y a 2 millions d'années. L'événement avait alors eu un "énorme impact sur l'Atlantique nord", amenant certaines espèces à s'éteindre, lorsque les nouveaux arrivants avaient pris le dessus dans la compétition pour la nourriture.

Lu sur AP, via Google news

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !