Migrants : incompabilités entre un camp de naturistes et un futur camp de réfugiés en Allemagne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Migrants : incompabilités entre un camp de naturistes et un futur camp de réfugiés en Allemagne
©REUTERS/Regis Duvignau

Ça coince

Migrants : incompabilités entre un camp de naturistes et un futur camp de réfugiés en Allemagne

Des voix s'élèvent chez des naturistes Est-allemands en raison d'un projet de construction d'un centre de réfugiés non loin de leur camp, établi il y a plus d'un siècle, rapporte le Daily Mail ce mercredi.

C'est un projet de près de 1,6 millions d'euros. Et il est prévu en livraison en juillet prochain. Un camp qui devrait accueillir 112 réfugiés (hommes) à Radeburg une ville de Saxe, située à environ 12 km de Dresde.

Le camp de réfugiés sera situé tout près d'une ville voisine, Moritzburg, où le centre-club naturiste "Familiensport-und FKK-Bund Waldteichfreunde" est installé depuis 111 ans.

Mais ce qui a poussé 400 membres du club de Moritzburg à la grogne, c'est cette interdiction qui leur a été signifiée de ne plus pouvoir "nager nu" au sein du centre, même s'ils pourront toujours "aller et venir" en toute liberté, et dans le plus simple appareil.

Le groupe de naturistes a confirmé qu'ils ne respecteraient pas cette consigne, comme le confirme Petra Hoffmann, 70 ans, trésorière du club : "Nous refusons de nous y soustraire. Nous seuls sommes habilités à déterminer ce que nous pouvons et ne pouvons pas faire au sein de centre", peut-on lire dans les colonnes du Daily Mail le 22 juin.

Pourtant, un porte-parole des autorités locales allemandes tente de calmer le jeu, confirmant que même cet espace est un "besoin" indispensable, le camp de réfugiés ne sera pas utilisé pendant les mois d'été, où la fréquentation de centre naturiste est la plus élevée.

Par ailleurs, ajoute-t-il, la règle de "non-nage nue" était instaurée au sein du club de naturistes avant le projet de camp de réfugiés. Les membres du centre seraient toutefois intimés de s'y conformer dès à présent, afin "d'éviter tout incident", explique le porte-parole. Enfin, il a insisté en rappelant qu'un "écran" serait érigé entre le camp et le centre naturiste afin de préserver la tranquillité des naturistes.

Selon le Daily Mail, les autorités allemandes feraient référence aux incidents qui ont émaillé les différents accueils de migrants en Allemagne (plus d'un million de personnes depuis 2015).

Lire aussi : Pourquoi l'immigration ne pourra pas être la solution aux problèmes de pénurie de main d'œuvre de l'Allemagne

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !